Suivre

est abandonné par qui recommande sa désinstallation.

Cette disparition va entraîner celle des milliers de créations, animations, qui nécessitaient Flash pour s'afficher dans le navigateur. C'est une catastrophe pour le .

Heureusement, des pirates tentent de sauver ce qui peut l'être bluemaxima.org/flashpoint/

... et des libristes tentent de réécrire pour faire fonctionner tout ça github.com/hypriot/flash

Hâte de rejouer à

@lutindiscret LE good move serait qu'Adobe libère le code source de Flash mais bon ... je dois être utopiste :troll:

@danslerush ça a déjà été défendu depuis longtemps github.com/open-source-flash/o

En fait, ce ne serait pas une bonne idée : cela aurait pour conséquence qu'on continuerait à l'utiliser au détriment du web standard alors qu'il semblerait que ça pose des problèmes de sécurité et d'. Flash aura beau être open-source... si l'installer implique de rendre vulnérables des millions de machines au ... il vaut mieux faire comme pour et s'en passer complètement.

@lutindiscret @danslerush ....A moins que ces failles soient corrigées via l’open source justement.
Plus généralement je suis pour que les technologies (même obsolètes) s’élèvent au domaine public au bout d’un certain temps. Ça fait partie du patrimoine culturel.

@Roland @danslerush ce ne sont pas des failles de sécurité (sinon Adobe les auraient corrigées). Ce sont des possibilités de Flash, elles sont indispensables au fonctionnement des ces applications. C'est juste que permettre à n'importe-quel page Web d'intégrer une appli Flash ouvre la possibilité de créer des page Web malveillantes.

@Roland exactement, c'est le même problème... autant pas en rajouter (parce que Flash peut accéder à beaucoup plus de choses que JS je pense).

@Roland @danslerush

Une solution serait d'émuler le flash player d'Adobe mais dans une machine virtuelle émulée, elle-même dans le navigateur... 🤓

medium.com/leaningtech/running

@lutindiscret

Ben comme d'hab, quoi: Ce sont le vilains pirate qui font des émulateurs qui au final permettent de sauvegarder notre patrimoine numérique.

(comme ces enfoirés de Sony ou Sega qui ont bataillé CONTRE les émulateurs... pour ensuite les ré-utiliser dans leurs propres consoles)

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
libre-entreprise Mastodon

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !